navigation

Good bye Houellebecq 17 novembre, 2010

Posté par vin163 dans : Non classé , trackback

Michel Houellebecq est-il un infâme abruti qui, à défaut de faire rire, se complait depuis trop longtemps dans son rôle de « provocateur » nihiliste, se foutant éperdument de tout, ou bien au contraire, a-t-il, comme dirait Desproges, oublié d’être con ?

Allez, je sais, c’est facile de tirer sur l’ambulance : cet écrivain est très critiqué, et je ne suis pas très original en postant ce billet … je sais.

Entendons nous bien, je n’ai cure du « talent » de l’écrivain, qui n’est pas en question dans ce billet. De ce que j’ai lu, je ne peux que constater que le bonhomme a quand même une certaine plume et que certains de ses textes ont de la gueule, pour le dire trivialement. Mais malheureusement, ces effets de style et ces phrases percutantes sont rares et noyées dans ses bouquins. Si j’admets que l’on peut reconnaître le talent du bonhomme sur la forme, sur le fond, Houellebecq n’a pas oublié d’être con.

 

Preuve en est, voici un petit florilège des plus belles « houllebecqueries » (et encore je ne prends que les plus récentes) :

 

« La religion la plus con, c’est quand même l’Islam »

L’agnostique que je suis, le cul entre deux chaises – entre 8 ou 9 chaises si on compte la secte raelienne et les mormons -, ne peut qu’être étonné devant une telle phrase. Même moi je n’aurais pas ôsé l’écrire celle-là … sous-entendre que toute les religions sont « connes », et que l’Islam est la plus conne de toutes, relève-t-il de l’inconscience, de la provocation ou de la connerie ?

On se demande d’ailleurs bien pourquoi les spécialistes barbus lanceurs de fatwas n’ont pas encore vilipendé ce cher Houllebecq, pourquoi toutes ces associations type Julien Dray – ou Dray est une association, une personnalité juridique publique à lui tout seul – ou Indigène de la République ne lui ont pas sauté à la gorge et, l’on se demande surtout pourquoi Houellebeck est encore vivant.

Mais que fait  Mahmoud Ahmadinejad ?

 

« Jacques Prevert est un con »

Un peu trop fleur bleu l’ami Jacques ; pas assez lubrique et obsédé du phallus pour plaire à notre Houllebecq international. En fait, c’est le marché de l’art dans son ensemble qu’aime bien attaquer Houellebecq. Un peu de démagogue sur ce coup là, quand on sait qu’il déclarait que la littérature lui avait apporté le plus important à ces yeux dans sa vie : la liberté, qu’il a de suite mis en relation avec l’argent. « L’argent rend libre », disait-il.

 

« Je ne suis pas un citoyen et je ne veux pas le devenir. Le devoir par rapport à son pays ça n’existe pas, il faut le dire aux gens, aucun. On est des individus. La France est un hôtel, pas plus … »

Passons le fait qu’il insulte tout les patriotes en les comparant implicitement à de vulgaires portiers et des femmes de ménages ; Houellebecq nous révèle là ses idées profondes : l’internationalisme façon libertarien la plus poussée. Rien d’étonnant donc à ce que l’écrivain ne manque pas une seule occasion lorsqu’il s’agît d’être élogieux et de lécher les pompes du Président Nicolas Sarkozy.

 

« A chaque fois que j’apprenais qu’un terroriste palestinien, ou un enfant palestinien ou une femme enceinte palestinienne, avait été abattu par balles dans la bande de Gaza, j’éprouvais un tressaillement d’enthousiasme »

Connerie ou provocation vulgaire et d’un goût très douteuse ? En tout cas, lui que l’on dit si moderne et « anti-conformiste » (mot galvaudé en ce qui concerne ce personnage) est bizarement très … « conforme » à ce que l’on pourrait attendre de lui. Là il ne fait prend pas le sujet à contre-pied par rapport aux attentes que l’on pourrait avoir ; de facto l’on peut penser que cette phrase n’est pas une provocation calculée … mais belle et bien une saillie infâme que l’auteur à succès ne renie en rien dans son for intérieur.

Et encore une fois : que fait le Hamas, pourquoi sa maison ne s’est-elle pas écroulée sous des roquettes faites de carton pâte, d’huile de moteur et dynamite artificiellement bricolée ?

Si il avait remplacé les mots « palestiniens » par « israéliens » et « terroristes » par « colons » je doute que l’écrivain ait encore droit de passage dans les médias. Le terrorisme culturel (et non intellectuel, puisque Hou est loin d’être utilisé politiquement, ou n’est pas pris au sérieux) est bien plus vicieux que le terrorisme à papa.

Mais qui pour terroriser Houellebecq ?

 

« Les campagnes de santé publique, on a pas le droit de faire ça aux gens, buvez, fumez ! Faites ce que vous voulez, ne vous laisser pas emmerder, soyez libres ! On ne peut pas se laisser emmerder comme ça par les politiques de santé publique »

Si il continue, Florent Pagny l’attaquera pour plagiat, tout comme les héritiers Gainsbourg (Jane Birkin, Charlotte et Lulu je présume). emoticone

 

 

Les « houllebecqueries » tiendront-elles aussi longtemps que les « BHLery », les « dieudioneries », les « Duhamelconneries », les « zémouries », les « éricbessoneries et horteferies » … Je ne sais pas vous, mais moi je commence à saturer un peu.  Surtout que je suis le premier à rire quand je vois tout ces nullos jeter leur flacons de parfums Guerlain et je suis le premier à râler parce que « on peut plus rien dire, on est muselé, aseptisé … c’est plus comme avant ». Je traverse une crise identitaire avec Houllebecq, et je me situe désormais, sur la question de « liberté d’expression », entre Marine Lepen et Julien Dray.

Donnez moi une balle que je me suicide …

 

 

Quand on voit la dégaine du bonhomme, tergal bleu et chemise surpiquée bleue en « jeans », cheveux réduits à leur plus grasse expression, quand on songe à l’extrême basse estime dont cet écrivaillon nous tient, nous les français, quand on songe aux propos scandaleux que baragouine ce profiteur exilé, on se dit qu’on a de la chance de savoir qu’il passe son temps à l’étranger. Alors on se dit aussi que ce serait bien que ses prochaines saillies littéraires soient en anglais.

 

Good bye sir Houllebecq.

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Jacques Laupies |
pepmin |
ens4star |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | OVERDOSE
| mon histoire
| Mes sourires...